Formation continue

La formation continue permet aux agents titulaires et non titulaires d’acquérir les connaissances et compétences pour :

  • Maintenir leur qualification professionnelle
  • Assurer leur adaptation aux évolutions des technologies et des conditions de travail
  • Favoriser leur évolution de carrière via les préparations aux concours, examens professionnels et les études promotionnelles

Le Centre hospitalier intercommunal de Créteil (CHIC) consacre, conformément à la réglementation, 2,1 % de la masse salariale au financement du plan de formation et aux études promotionnelles.

Le CHIC est adhérent à l’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH), Opérateur de compétence (OPCO) qui reçoit les cotisations établissements publics de santé et gère les fonds consacrés à la formation.

 

Les demandes de formation relèvent, soit :

  • Du plan de formation
  • Des études promotionnelles
  • Du congé de formation professionnelle (CFP)

Au CHIC, le service de la formation continue assure la gestion pour le personnel non médical et pour le personnel médical.

Le plan de formation de l’établissement s’articule autour de trois axes principaux :

 Des besoins stratégiques et institutionnels : besoins émanant du projet d’établissement et du projet de soins.

Des besoins opérationnels ou spécifiques : besoins déterminés par les processus métiers en lien avec les orientations stratégiques. Ce sont les besoins collectifs et individuels exprimés par le service, ou par un groupe, afin de résoudre une problématique ou d’atteindre un objectif.

Des besoins personnels : besoins résultant de la volonté de l’agent de réaliser un projet professionnel ou personnel.

 

Chaque demande de formation doit émaner de l’entretien de formation, qui permet la mise en œuvre du projet professionnel cohérent pour l’agent et l’établissement.

L’entretien de formation a lieu une fois par an à la suite de l’entretien professionnel (entre juin et septembre) pour recenser tous les besoins en formation et construire le plan de formation en année n+1. L’ensemble des actions du plan de formation, après estimation budgétaire, est soumis pour avis à la commission de formation et au Comité Technique d’Etablissement.

Le développement professionnel continu (DPC) 

Le DPC est un dispositif qui participe à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Il associe l’analyse des pratiques professionnelles au perfectionnement des connaissances et des compétences.

Participer annuellement à un programme de DPC est une obligation réglementaire pour tout professionnel de santé.

La préparation aux concours et/ou accès à la promotion professionnelle : outil de promotion interne

Cette préparation permet aux agents d’obtenir un diplôme du secteur sanitaire et social.

Conditions : éléments d’appréciations satisfaisants, validation conjointe entre la Direction des soins et la Direction des ressources humaines, étude du projet professionnel, etc. Au cours de cette période d’étude, le traitement de base de l’agent est maintenu, hors primes et indemnités.

Le congé de formation professionnelle (CFP)

Le CFP permet de suivre à titre individuel des formations autres que celles qui figurent au plan de formation. Il est fondé sur une autorisation d’absence permettant de suivre une action de formation notamment dans le cadre d’un changement d’activité. Il est accessible à tout agent en activité totalisant au moins 3 années de service effectif.

Une indemnité est versée à l’agent :

Pour les catégories A et B : 85% du salaire de base,

Pour les catégories C: 100% du salaire de base.

Le bilan de compétences

Il permet d’analyser, à l’initiative de l’agent, ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et motivations. Il aide à définir un projet professionnel voire un projet de formation. La durée maximale de ce bilan est de 24 heures. Deux années de service effectif sont nécessaires pour accéder à ce dispositif.

La validation des acquis par l’expérience (VAE)

La VAE permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme ou titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification.

Elle permet d’accéder aussi à un cursus de formation, sans justifier du niveau d’études ou des diplômes et titres normalement requis. La condition requise est de justifier de 3 années d’activité en rapport avec le diplôme, le titre ou le certificat visé.

Catalogue de formations 

L’établissement propose 185 sessions de formation sur différentes thématiques comme par exemple la qualité et la sécurité des soins et des usagers, la prise en charge et la démarche soignante.

Le CHIC consacre 0.75% de sa masse salariale au budget de la formation médicale.

10% est consacré aux formations intra

10% est consacré aux diplômes universitaires

La répartition s’effectue ensuite auprès de chaque pôle en fonction des effectifs rattachés.

Le Développement Professionnel Continu est un dispositif qui participe à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Il associe l’analyse des pratiques professionnelles au perfectionnement des connaissances et des compétences. Chaque professionnel de santé, doit obligatoirement participer à un programme de DPC par an (disposition règlementaire depuis le 01/01/2013).

Un programme de DPC répond à 3 critères :

  • Être conforme à une orientation nationale ou régionale. (Prise par arrêté)
  • Utiliser une des méthodes et modalités validées par l’HAS
  • Être dispensé par un organisme reconnu « organisme de DPC » (ODPC) et évalué favorablement par une Commission Scientifique Indépendante (CSI)

 Le CHIC organise une campagne de recensement des besoins en formation et des actions de DPC une fois par an qui concerne l’ensemble du personnel médical de l’établissement. Chaque médecin peut solliciter un entretien auprès de son chef de service. Ce dernier sera lui-même reçu par le chef de pôle.

Les demandes sont recensées par le chef de pôle qui, le cas échéant, les priorise en lien avec le cadre administratif de pôle.

Cela permet d’établir et de présenter en Commission Médicale d’Etablissement (CME) un plan de formation en termes d’actions de formation et de DPC pour l’année n+1.

Des besoins en formation hors plan peuvent apparaître en cours d’année et la demande de prise en charge financière est étudiée en commission de formation, qui se réunit une fois par mois.

 

Catalogue de formation