PSYCHOLOGUE

SERVICE DE GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE

POSITION DANS LA STRUCTURE

Liaisons hiérarchiques

Le chef de service du 5ème secteur de pédopsychiatrie

 

Liaisons fonctionnelles

-          Le cadre du pôle PFEA

-          L’équipe de psychologues, l’ensemble des équipes médicales et paramédicales du service

-          L’équipe des pédopsychiatres des 2 inter-secteurs

-          L’ensemble des équipes paramédicales de l’établissement, des équipes médicales et l’ensemble des unités dans lesquelles il ou elle peut être amené à travailler

-          Services sociaux, éducatifs, judiciaires pour le travail de liaison

-          Réseaux de villes et associations (PMI, EDS, UMB, CMP, CMPP, psychiatres et psychologues libéraux) pour le suivi des patients.

-          Services universitaires pour l’accueil de stagiaires

 

Présentation de la structure et de l'équipe

 

Le secteur 5 de pédopsychiatrie du Val de Marne

 

La mission principale de la psychiatrie infanto-juvénile est l’articulation d’actions de prévention et d’actes de soins au plus près de l’environnement familial et social des enfants. Elle permet l’articulation avec les services relevant de la Protection de l’Enfance, de la Protection Maternelle, de l’Education Nationale ou de certains services de la Justice. Elle s’articule également avec les structures médico-sociales dédiées (CAMSP, SESSAD, IME etc.).

 

Le secteur 5 de pédopsychiatrie du Val de Marne est composé de :

·          5 structures extra-hospitalières :

o   3 Centres Médico-Psychologiques pour enfants et adolescents situés à Boissy-saint-Léger, Créteil et Villeneuve-Saint-Georges.

o   1 Centre Médico-Psychologique pour Adolescents (ESCAPAD) à Créteil.

o   1 Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel et Hôpital de Jour pour personnes avec autisme, situé à Créteil

 

·         6 structures intra-hospitalières :

o   1 Unité Autisme, comprenant 1 Unité de Diagnostics et d’Evaluation, CATTP et HDJ

o   1 Unité de Psychiatrie périnatale (cf infra)

o   1 Unité de liaison et d’urgence

o   1 Unité de consultations Hospitalo-Universitaires, dont psychotrauma, tics et TOC, troubles de l’attention et hyperactivité, troubles des apprentissages

o   1 Unité de Clinique Transculturelle.

o   1 Unité de Consultations et Thérapies familiales

 

Plus de 80 agents pour 60 ETP d’une équipe pluriprofessionnelle.

 

Le service de gynécologie-obstétrique est une maternité de type 3 qui reçoit des patientes en consultation et en hospitalisation programmée ou via les urgences. Il est composé d’un service de consultation de gynécologie-obstétrique, d’un service de gynécologie, suite de couches, suite de couches unité kangourou, grossesses pathologiques et urgences.

La typologie des patientes est variée:

-          Femmes enceintes avec ou sans pathologie(s) associée(s)

-          Patientes hospitalisées pour une grossesse à haut risque

-          Femmes ayant accouché

-          Patientes allant ou ayant subi une IMG[1], IVG, FCT…(perte périnatale)

-          Patientes consultant pour un problème d’ordre gynécologique – chirurgical ou non

-          Sénologie (cancer du sein)

 

C’est un service qui travaille en collaboration avec les urgences, le service de réanimation-néonatalogie, pédiatrie, et oncologie mais aussi avec tous les services du CHIC susceptible de recevoir dans ses lits ou en consultation externe, une femme enceinte et/ou une femme ayant un problème d’ordre gynécologique.

 

Il fait partie du pôle PFEA : Périnatalité – Femmes – Enfants - Adolescents

Son projet est inscrit dans le projet de pôle, le projet de soins institutionnel et le projet d’établissement.

 

Les valeurs institutionnelles

La motivation : implication personnelle, savoir-faire, savoir-être. Savoir évoluer et s’enrichir au contact de son équipe. Evaluer la qualité des soins, faire le constat des besoins de tutorat, de formation et établir des plans d’actions correctrices.

La disponibilité : connaître les attentes institutionnelles, ses ressources. Savoir gérer son temps en fonction des urgences et des demandes.

La responsabilité : garant de la santé psychique des patients suivis et hospitalisé, savoir travailler en toute équité et le faire savoir – tracer ses décisions - s’informer de l’évolution des techniques, élaborer en concertation des protocoles, en suivre l’application.

 

Intégration et formation

Le nouveau psychologue bénéficiera d’une période de tutorat par ses collègues.

 

Horaires de travail

Les horaires sont basés sur 39 h hebdomadaires pour un agent équivalent temps plein, avec 20 RTT annuels (protocole d’accord CHIC sur les 35 h)

 

ACTIVITES

 

MISSIONS PERMANENTES

Concevoir, élaborer et mettre en œuvre des actions préventives et curatives en fonction de la vie psychique des personnes et des groupes, et ce afin de promouvoir l’autonomie de la personne.

 

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Prise en charge individuelle ou collective des patients et de leur entourage

-       après repérage par le personnel médical et paramédical en consultation ou au cours d’une hospitalisation, voire depuis la salle d’accouchement en cas d’urgence.

 

Construction, mise en œuvre des dispositifs d’intervention à visée préventive ou curative

 

Conduite d’entretiens individuels ou collectifs

-       soit de soutien psychologique de manière ponctuelle en situation de crise,

-       soit lors de la mise en place d’un groupe de parole au sein du service

 

Psychothérapies

-       lors d’un suivi en interne puis en externe

 

Intervention auprès d’équipes pluridisciplinaires

-       Lien avec les soignants du service

-       Lien avec les équipes extra-hospitalières

 

Recueil d’information, entretiens, travail de synthèse, restitution…

-       en lien avec le service social et les différents acteurs

-       participation au staff médico psycho-social hebdomadaire

 

Recueil et analyse des besoins et/ou des demandes d’intervention psychologique

-       afin d’assurer la charge de travail et la traçabilité de l’activité, dans le cadre de l’élaboration d’un rapport d’activité.

 

Recherche en psychologie, enseignement, formation (publication, travaux personnels, travaux collectifs…)

 

Encadrement et tutorat des stagiaires psychologues

 

COMPETENCES

 

 Savoir faire requis en lien avec le diplôme

-       Observer, écouter et analyser la situation, le discours des personnes

-       Contribuer au diagnostic sur le fonctionnement psychique d’un patient

-       Ajuster l’intervention thérapeutique en fonction du patient et de son environnement familial

-       Adapter sa pratique professionnelle aux situations rencontrées

-       Travailler de manière autonome, en binôme et en équipe

-       Organiser et animer des groupes thérapeutiques

-       Rédiger des notes cliniques ou des rapports d’activité

-       Partager la clinique avec les équipes soignantes

-       Analyser les pratiques professionnelles

-       Partager, enrichir ses connaissances, formation continue

-       Formaliser et transmettre son savoir professionnel

 

Connaissances associées

-          La loi HPST : l’organisation des pôles

-          Les droits du patient hospitalisé : la charte du patient hospitalisé (adulte, enfant, personne âgée) ; la personne de confiance ; la personne à prévenir ; la prescription de contention ;  la loi Léonetti ; les textes de loi en lien avec les problématiques rencontrées dans le service.

-          Utilisation de l’outil informatique : dossier patient informatisé -  hexagone -  logiciel ORBIS

 

Qualités requises et comportement

-          Empathie, neutralité bienveillante

-          Disponibilité et continuité dans les prises en charge

-          Travail et réflexion en équipe

-          Savoir s’organiser et gérer son temps

-          Savoir partager l’information et aller la chercher

 

Pré requis

-          Master 2 professionnel en psychologie

 

Spécificité du poste

Equipe de psychologues au sein d’un service de gynécologie-obstétrique, qui travaille en lien avec deux pédopsychiatres des inter-secteurs 1 et 5 du Val de Marne, dans le champ de la périnatalité, en pré et post-natal : deuil périnatal, grossesse à l’adolescence, violences conjugales, troubles psychiatriques, addiction, carence psychologique, grave précarité sociale, population migrante, antécédent de placement d’enfant, gynécologie.

 

EXPERIENCE CONSEILLEE

 

Cf. pré requis

 

RISQUES PROFESSIONNELS

 

Contraintes organisationnelles :

-          Gestion de la présence des psychologues dans le service pour assurer une présence continue.

 

Contraintes psychiques :

Prise en charge de la problématique psychique des patients et de leur famille.

Soutien émotionnel des soignants.

Nécessité d’une réflexion théorique et clinique autour des situations rencontrées.

 

 

Mesures systématiques de prévention

-          Formations proposées en lien avec les risques : ergonomie, incendie

-          Obligation de ports de tenues professionnelles adaptées au poste occupé : blouse propre, fermée.

-          Port de badge d’itentification


[1] IMG : Interruption Médicale de Grossesse

Postuler

Ma candidature