L'unité fonctionnelle d’endoscopies est située au premier étage du bâtiment B1 en contiguïté avec  de Surveillance post Interventionnelle et le bloc opératoire Azur. 

 

Il est structuré en trois secteurs : un secteur pré-endoscopique (zone d’attente et de préparation), un secteur endoscopique (3 salles) et une Salle de Surveillance Post Interventionnelle (SSPI) pour la surveillance des patients ayant bénéficié d’actes sous anesthésie.

1. Le secteur pré-endoscopique se compose :

- d’une zone d’accueil assise pour les patients en externe, équipée de sanitaires

- d’un vestiaire pour les patients équipé de placards sécurisés

- d’une zone d’accueil allongé des patients hospitalisés équipée pour la préparation pré-anesthésiques de 3 patients.

 

2. Le secteur endoscopique comprend 3 salles d’examens réparties de la façon suivante :

- 2 salles (numérotées : 2, 3) dédiées à l’endoscopie avec ou sans anesthésie

- 1 salle (numérotée 1) dédiée à l’endoscopie digestive sans anesthésie, aux explorations fonctionnelles digestives, à l’élastométrie hépatique et à la vidéo capsule. Les examens avec anesthésie peuvent y être effectués en fonction de l’évolution de l’activité.

 

Certains actes nécessitant une participation simultanée de manipulateurs de radiologie et de médecins endoscopistes digestifs sont réalisés dans une salle interventionnelle dépendant du service de radiologie et située au sous-sol du même bâtiment.

 

3. La zone post- endoscopique est constituée d’une SSPI d’une capacité de 10 lits placée sous la responsabilité du département d’anesthésie- réanimation.

L’endoscopie est une discipline médicale dans laquelle l’aide-endoscopiste a un rôle important dans la prise en charge du patient avant, pendant et après l’examen, dans l’instrumentation endoscopique, dans la désinfection et la maintenance des équipements médicaux. Pour cela il doit avoir des compétences spécifiques et les entretenir par une pratique régulière en s’adaptant aux évolutions technologiques et règlementaires de la discipline.

 

MISSIONS PERMANENTES :

Ø       Réaliser des soins infirmiers et organiser les activités en salle d’endoscopies  visant au bon déroulement de l’acte d’endoscopies et à l’accompagnement du patient qui concourent au diagnostic, au traitement et à la recherche.

Ø       Offrir une prestation de qualité en s’engageant à maintenir et à développer ses connaissances et compétences

Ø       Réaliser l’évaluation permanente de ses pratiques professionnelles et réajuster

 

MISSIONS SPECIFIQUES :

Ø    Ordonnancement et vérification du programme endoscopique et de la disponibilité du matériel

Ø    Prise en charge du patient en endoscopie dans une démarche de soins individualisée,

Ø    Appel des patients la veille pour préciser heure de convocation

Ø    Organisation et coordination des soins et des activités en salle d’endoscopie,

Ø    Participation au déroulement de l’endoscopie et assistance technique auprès du praticien lors des actes,

Ø    Collaboration à la prise en charge de l’urgence, contrôle du chariot d’urgence

Ø    Gestion des risques,

Ø    Mise en œuvre et contrôle de l’état de fonctionnement du matériel et des locaux,

Ø    Activités de désinfection, de contrôles d’hygiène et de traçabilité selon la législation et les procédures en vigueur,

Ø    Gestion des équipements, du parc d’endoscopes et des dispositifs médicaux

Ø    Gestion des consommables, suivi des stocks, réapprovisionnement, péremption

Ø    Encadrement et formation des stagiaires, des nouveaux professionnels et des personnels placés sous sa responsabilité,

Ø    Participation à l’évaluation des pratiques professionnelles et recherche d’indicateurs qualité spécifiques à l’endoscopie,

Ø    Collaboration à la recherche et à l’innovation liées aux évolutions médicales et techniques.

 

1- ACTIVITES AVANT L’ENDOSCOPIE.

Ø    Participation à l’élaboration des programmes (en collaboration avec les équipes médicales et  la programmatrice) avec le logiciel OPERA, ORBIS et tableau occupation des lits

Ø    Gestion des salles d’examens : vérification et  ouverture des salles

Ø    Installation du matériel endoscopiques et vérification de son bon fonctionnement ( insufflation, aspiration, béquillage et netteté de l’optique°

Ø    Accueil du patient, vérification de la check-list, information et évaluation de ses connaissances par rapport à l’examen, vérification du jeûne et de l’observance de la préparation selon prescription médicale, de l’hygiène et du port éventuel de prothèse dentaire, explication sur le déroulement de l’examen,

Ø    Installation en salle.

Ø    Réalisation de l’anesthésie locale en cas d’endoscopie haute et surveillance des effets indésirables

 

2-PRISE EN CHARGE DU PATIENT PENDANT L’ENDOSCOPIE

Ø    Assistante opératoire pendant toute la durée de la procédure

Ø    Surveillance pendant l’examen, signalement de toute modification du comportement du patient, évaluation du niveau de confort ou d’inconfort, le degré de sédation, l’état de veille ou de conscience

Ø    Réalisations de biopsies : présentation et manipulation de la pince à biopsie sur demande du médecin, appréciation de la qualité des prélèvements effectués, recueil, étiquetage et numérotation ; organisation de la traçabilité du matériel à usage unique, acheminement des prélèvements vers les laboratoires.

Ø    Assistance technique pour la réalisation des différents actes per endoscopiques. La maitrise de certains gestes thérapeutiques simples ou complexes est indispensable : polypectomie ou mucosectomie, dilations, scléroses et ligatures des varices œsophagiennes, pose de prothèse…idem pour les gestes d’urgence : corps étranger, hémorragie…

Au cours d’une coloscopie, sur la demande de l’opérateur, compression manuelle de l’abdomen pour prévenir la formation de boucles et faciliter la progression du coloscope

 

Pour candidater : CV et lettre de motivation par mail à :

elodie.boucheron@chicreteil.fr cadre de santé

 

 

Postuler

Ma candidature