Avant la consultation

Vous devez vous présenter au Service des Inscriptions (Bâtiment B - ouvert de 8 h à 17 h) (ou bien à l'accueil après 17h et jusqu'à 18h30) muni :

  • d’une pièce d’identité ;
  • de votre carte d’assuré social (VITALE) ou de l’attestation l’accompagnant, ou à défaut, des documents correspondant à votre situation ;
  • de votre carte d’adhérent à une mutuelle ;
  • de votre carte d’adhérent à un régime particulier ;
  • de votre carte de séjour, pour les personnes de nationalité étrangère.

Le Service des Inscriptions vous délivrera un "Bon de Circulation" que vous devrez présenter au service où vous avez rendez-vous. Celui-ci y notera les actes effectués par le consultant afin que vous puissiez, à l'issue de la consultation, régler votre consultation.

Cas particuliers

  • Bénéficiaires de l’article 115 du Code des pensions : le carnet de soins gratuits.
  • Accidents du travail : le volet de déclaration remis par l’employeur.
  • Femmes enceintes : le carnet de maternité et votre livret de famille.
  • Militaires : les coordonnées précises de l’affectation;
  • Ressortissant d’un pays membre de l’Union Européenne : carte européenne.
  • Ressortissant d’un pays hors Union Européenne : un accord de prise en charge.
  • Pour les mineurs ne vivant pas chez leurs parents : Prise en charge de l'institution ou du Foyer.

Après la consultation

ATTENTION : les consultations à l’hôpital ne sont pas gratuites. Les tarifs des différentes consultations sont affichés au service des Inscriptions : 

  • Si vous êtes assuré social et si vous n’avez pas de mutuelle, une partie des frais d’hospitalisation est à votre charge.
  • Si vous n’êtes pas assuré social, l’intégralité des frais d’hospitalisation reste à votre charge.

Toutefois, vous pouvez constituer un dossier de demande d’affiliation au régime général (Couverture Maladie Universelle de base et, éventuellement, au régime complémentaire). L’affiliation à la CMU de base est possible pour toute personne remplissant les conditions réglementaires de ressources et d’habitat. Si vous n’êtes pas affiliable (étranger en situation irrégulière), vous pouvez, sous certaines conditions, demander à bénéficier de l’aide médicale de l’Etat.

Une assistante sociale peut vous aider à accomplir ces démarches d’ouverture de droits. De plus, une Permanence d’Accès aux Soins de Santé (P.A.S.S.) est assurée pour les personnes en difficulté sociale, près des caisses DE consultations Bâtiment B -rez-de-chaussée- (poste 5148).