Agrandir l'image, .PNG 212Ko (fenêtre modale)

Si la réglementation nationale et internationale sur l’utilisation de l’amiante (facteur de risque principal de ce cancer) a beaucoup évolué ces dernières années, l’exploitation et l’utilisation de ces fibres persistent dans le monde. De ce fait, le mésothéliome reste une préoccupation en santé publique, tant au plan sociétal que scientifique.

Lors de ces journées, qui aura lieu 26 années après la 1ère réunion Internationale sur le Mésothéliome qui s’est tenue à Paris, plusieurs intervenants prendront la parole pour exposer le bilan sur les connaissances épidémiologiques et biologiques et les avancées thérapeutiques du mésothéliome, sa situation socio-économique et médico-sociale, et d’aborder les perspectives en définissant des priorités de recherche.

Cette réunion s’adresse à des partenaires scientifiques, ainsi qu’aux associations de patients, dans une perspective de définir l’impact des recherches pour améliorer la prise en charge des patients, préciser les relations avec le public et les questions posées par les patients et leurs proches.

1eres journées francophones du mésothéliome au #Chicreteil