Agrandir l'image, .PNG 428Ko (fenêtre modale)

Inciter les français à ne pas se voiler la face

Comme pour de nombreuses pathologies, on a tous une bonne raison de ne pas aller se faire dépister. Pour lever ces freins, la campagne 2018 nous interpelle directement et met en scène l’attitude d’évitement. L’objectif : créer un déclic pour faire accepter l’examen et mettre avant son bénéfice, à savoir se donner toutes les chances de voir plus longtemps.

Trois pathologies majeures

En plus de la DMLA et de la maculopathie diabétique, particulièrement fréquentes, une nouvelle pathologie est abordée cette année : la maculopathie myopique. Véritable enjeu de santé publique, cette pathologie atteint des patients souvent jeunes (âge moyen de 50 ans), en pleine activité professionnelle.

Un dépistage précoce essentiel pour préserver sa vision et sa vigilance intellectuelle

La prévention la plus efficace passe par le dépistage précoce. Diagnostiquer et prendre en charge la maladie à ses débuts, idéalement quand elle est encore asymptomatique, c’est optimiser ses chances de préserver sa vision – et donc son autonomie – le plus longtemps possible.

Les temps d’information et de dépistage au CHIC :

  • Le lundi 25 juin, de 10h à 12h et de 14h à 18h
  • Le mardi 26 juin, de 10h à 12h et de 13h à 16h
  • Le mercredi 27 juin, de 10h à 12h et de 13h à 16h

Dépistage gratuit au RDC du Bâtiment B